Accueil » Non, les Birkenstock ne sont pas ringardes… La preuve en 5 looks

Non, les Birkenstock ne sont pas ringardes… La preuve en 5 looks

Chaussées par les tops off-duty comme prisées par les labels en vogue, les Birkenstock naissent en 1774, sous l’impulsion de Johann Birkenstock. Ce n’est qu’un siècle plus tard que l’entreprise familiale se développe, en proposant des chaussures à la semelle de liège enveloppante, alors réservées au domaine médical. Malgré le confort de ses souliers, la marque allemande peine à conquérir la sphère mode jusqu’en 1970, décennie où elles seront finalement adoptées aux États-Unis par les cool kids. Dans les années 1990, les mythiques sandales se déclinent dans une nouvelle palette chromatique des les années. Aujourd’hui, les maisons et marques qui comptent rivalisent de créativité pour réinventer les Birkenstock, à l’instar de Valentino qui les imagine tatouées d’un imprimé camouflage ou encore Proenza Schouler dans un minimalisme à la new-yorkaise. Alors que Birkenstock vient de laisser carte blanche à Jil Sander pour réinterpréter sa mythique chaussure, leçon de style pour bien porter cet essentiel mode, qui a récemment conquis le groupe LVMH.

Comment porter les Birkenstock en 2021 ? 

L’inspiration

Emily Ratajkowski en mars 2018 à l’aéroport de Los Angeles

Pernille Teisbaek via Instagram

Gigi Hadid dans les rues de Paris en juillet 2019

Kaia Gerber dans les rues de New York en février 2020

Kendall Jenner dans les rues de Los Angeles en septembre 2019

Camille Sublet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page